La Pastorale Audibert a été créée en 1896 à Marseille sous le titre LA NAISSANCE DU CHRIST par Jean François AUDIBERT. Elle est interprétée entièrement en français avec des chants traditionnels de Provence. La Pastorale provençale forme un genre littéraire particulièrement original dans le théâtre occitan. On pourrait la définir comme une pièce à sujet religieux et à contenu comique où la représentation de la Nativité sert de prétexte à un enchaînement d’épisodes divertissants qui s’achève par l’ultime rassemblement des personnages autour de la crèche.
 

ACTE I : LE DOUTE ET LA FOI
Il est minuit, on entend le chœur des anges qui annoncent la grande nouvelle. UN SAUVEUR NOUS EST NE ! Satan, fou de rage, apparaît sous les yeux horrifiés de Chichourlé, endormi près de son troupeau. Satan réveille le bohémien et lui ordonne de défendre son règne. L’ange apparaît aux trois bergers : Michel (le ravi), Chichourlé (le simplet) et Luc (l’incrédule).
 

   
ACTE II : L’ASSEMBLEE – LA TENTATION
Au village le grand conseil se réunit et après l’annonce faite par Michel, tous les habitants s’apprêtent à partir pour Bethléem. Luc, pris par le doute, résiste mal aux tentations présentées par Pharès le bohémien. Chichourlé le sauve une première fois.
 

  
ACTE III : LE DERNIER ASSAUT – LE CRIME
Luc ; le faible Luc, ne résiste plus et suis Pharès. Ce dernier dénoncé par Chichourlé comme fils du diable se venge et le noie. Mais des pêcheurs attrapent un gros poisson avec l’aide de tout le village et découvrent Chichourlé vivant dans le poisson. Les bergers et les pêcheurs, subjugués par ce miracle, reprennent le chemin vers la crèche avec encore plus de foi et d’enthousiasme.
 
 
   
ACTE IV : PARJURE – LE CHATIMENT
Luc, tenaillé par le remord, rejette malgré tout le serment fait à l’ange. Son châtiment sera terrible, puisqu’il devient aveugle. Cependant le SEIGNEUR, qui dans son infinie bonté lui a déjà pardonné, le protège de Satan qui sera terrassé par Saint Michel.

  

 
   
ACTE V : LA CRECHE – LA CONVERSION
Moment merveilleux pour les bergers qui arrivent devant la Sainte Etable. Tous adorent l’ENFANT JESUS qui fait des miracles : Père Simon et Mère Simonnette se réconcilient, Pancrace le meunier sourd retrouve l’ouie. Mais tout le monde s’inquiète de l’absence de Luc. Pendant que Chichourlé part à sa recherche, Luc arrive accompagné de Pharès. Désespéré par sa trahison, Luc s’effondre et demande pardon. Il retrouve miraculeusement la vue. Chichourlé retrouve avec frayeur le bohémien converti. Le Messie reçoit alors le dernier hommage de son peuple réconcilié !
 
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement